Corniche de Mohamedia

  • 1 Corniche de Mohamedia
  • 2 Corniche de Mohamedia
  • 3 Corniche de Mohamedia
  • 4 Corniche de Mohamedia
  • 5 Corniche de Mohamedia
  • 6 Corniche de Mohamedia
  • 7 Corniche de Mohamedia
  • 8 Corniche de Mohamedia
  • 9 Corniche de Mohamedia
  • 10 Corniche de Mohamedia
  • 11 Corniche de Mohamedia
  • 12 Corniche de Mohamedia
  • 13 Corniche de Mohamedia
<
1/13
>
Adresse : Casablaca, Maroc
Dates : 2015 - Concours
Maîtrise d'ouvrage : Casa Aménagement
Maîtrise d'œuvre : Martin Duplantier Architectes, Anouk Debarre Paysagiste, Atelier Amazirh architectes associés, VERDI Ingenierie (BET TCE)
Mission : Base
Surface : 37 ha soit 2,1 km linéaires
Prix : 800 000,00 €

Il s’agit de reconquérir cet espace entre la vraie “plage”, c’est-à-dire l’espace le long de l’eau réellement utilisé par des usages en lien avec la mer, et la corniche.
La création d’une “co-corniche”, distante d’environ 80 mètres de la corniche, reliée par des cheminements perpendiculaires en légère pente, permet de développer un entre-deux fertile: les marées hautes n’y ont pas accès, le sable peut accueillir des plantations adaptées et des programmes indépendants peuvent voir le jour.
Ainsi se forme une matrice à l’échelle du site :
– sur un axe nord/sud, de la ville-jardin vers la plage, avec la réhabilitation de la corniche urbaine, de la création d’une co-corniche déportée et d’un parc du littoral
– sur un axe est/ouest, du port jusqu’aux rochers, avec une série de séquences différentes accueillant des programmes variés et des ambiances spécifiques.
La trame historique de Mohammedia trouve donc sa traduction balnéaire. La corniche est plantée ce qui procure de l’ombre sur toute sa largeur.
Dans la continuité de chaque rue perpendiculaire, un cheminement rejoint la co-corniche par une pente douce et se voit accompagné par un double alignement d’arbres.
Les grands rectangles dessinés entre ces cheminements sont autant de séquences thématiques et programmatiques: le jardin du Roi pour les spectacles et l’agrément visuel, les terrasses sportives pour les sports, l’oasis aquatique avec des jeux d’eau, le parc des senteurs pour la biodiversité du site et les parcours fleuris, les dunes plantées comme une transition vers la fin de la baie, et enfin les piscines de mer sur les rochers.