Dépôt de tramway

  • 1 Dépôt de tramway
  • 2 Dépôt de tramway
  • 3 Dépôt de tramway
  • 4 Dépôt de tramway
  • 5 Dépôt de tramway
  • 6 Dépôt de tramway
  • 7 Dépôt de tramway
  • 8 Dépôt de tramway
<
1/8
>
Adresse : Bordeaux
Dates : 2011 - Concours
Maîtrise d'ouvrage : CUB
Maîtrise d'œuvre : Martin Duplantier Architectes, Anouk Debarre Paysagiste
Mission : Base
Surface : 4 400 m²
Prix : 6,9 M€

Intégrer le bâtiment technique par rapport au fleuve, à ses flux, à son paysage. En faire un élément de paysage et de mobilité, de ville et de confins : les objectifs poursuivis avec ce projet concourent à en faire un objet mixte, le catalyseur d’une agglomération bordelaise en mouvement. Par sa fonction même, l’atelier de carrosserie et de peinture contribue très prosaïquement à la mobilité de la ville puisque sa fonction est l’entretien des trams.

Plus métaphoriquement, il participe au «mouvement» de l’agglomération les bassins à flots sont le théâtre d’une densification, la silhouette « industrielle » des logements

voulue par l’urbaniste Nicolas Michelin s’impose petit à petit, la construction de bureaux et du centre culturel et touristique du vin aux bords de la Garonne vont

transformer cette partie de la ville. L’autre ligne forte du site est son accroche sur le fleuve. Il est relié de facto aux quais de Bordeaux en amont, mais aussi à la zone portuaire en aval et aux paysages de l’estuaire. Or, Bacalan n’a pas encore de trame paysagère claire sur le fleuve. Le parti pris urbain est donc de constituer pas à pas le cadre d’une mixité possible.