EDF Counord

  • 1 EDF Counord
  • 2 EDF Counord
  • 3 EDF Counord
  • 4 EDF Counord
  • 5 EDF Counord
  • 6 EDF Counord
  • 7 EDF Counord
  • 8 EDF Counord
  • 9 EDF Counord
<
1/9
>
Adresse : Bordeaux
Dates : 2015 - Concours
Maîtrise d'ouvrage : EDF
Maîtrise d'œuvre : Martin Duplantier Architectes, Anouk Debarre Paysagiste, bdp Marignan, EVP Ingénieur (BET structures), Joseph ingéniérie (BET façades), Barbanel (BET fluides, thermiques), Grennaffair (HQE), LASA (BET Acoustique), VPEAS (économie de la construction)
Mission : Base
Surface : 3 734 m²
Prix : 8 M€ HT
Singulier au pluriel
Il ne s’agit pas de construire un n-ieme siège d’entreprise. Il s’agit plutôt de proposer une greffe urbaine et architecturale en prise avec un contexte complexe: entre un bout d’un quartier néoclassique, des entrepôts et un quartier de barres des années 1960, l’urbanité se cherche.
Le plan masse propose de retrouver une lisibilité à l’échelle macro et de diversifier les fonctionnalités du site : bureaux, logements, parking collectif, en jouant sur les synergies entre les programmes.
Le bâtiment phare est positionné en proue, proche de la place Ravezies et de son tramway.
Il est mis en évidence par une esplanade qui lui confère une dimension urbaine spécifique tant par le volume aperçu que par les usages qui en découlent.
Repère urbain, il préserve un cœur d’îlot « à la bordelaise », où la végétation intense des jardins contraste avec la minéralité des rues.
A l’intérieur, nous savons deux choses: que les gens doivent se croiser et se rencontrer autant que posssible, dans des cadres aussi divers que possibles; et que nos manières de travailler aujourd’hui seront sûrement dépassées à la livraison du bâtiment.
Les plateaux de bureaux sont ainsi conçus pour être hyper-flexibles et réaménageables, tout en développant des espaces communs qualitatifs: la cage d’escalier en façade, les espaces informels et cafétéria en lien avec l’extérieur, de larges terrasses à l’air libre au nord et en loggia au sud…
Le volume global, par un décalage de 6 mètres, dramatise cette mise en scène des continuités intérieurs – extérieurs et des nouveaux usages.
Une double peau d’aluminium vient filtrer les apports solaires et refléter des tonalités toujours changeantes.